Ne pas mettre votre bébé trop dans un trotteur.

Ne pas mettre votre bébé trop dans un trotteur.

Il est primordial de ne pas mettre votre bébé trop tôt dans un trotteur puisqu’il doit impérativement savoir se tenir assis de lui-même. Envisagez donc d’utiliser le trotteur aux alentours de ses 6 à 8 mois. Votre enfant pourra alors adopter une certaine autonomie et apprécier de déambuler librement. En outre, les trotteurs sont souvent dotés d’activités d’éveil qui amuseront votre enfant.
Si votre enfant n’est pas autonome et qu’il n’est pas prêt pour la marche, il faudra attendre un petit peu avant de lui acheter son premier trotteur pousseur.
N.B Une limite d’utilisation doit être fixée à moins d’1 heure par jour, répartie en plusieurs séances chacune durant moins de 15 min. Prenez garde à utiliser le trotteur que sur des surfaces planes, sans dénivellation ni pente, et qu’il est nécessaire d’installer une barrière de sécurité bloquant au bébé l’accès aux escaliers et aux pentes.
Le trotteur pour bébé ne répond qu’à une petite partie de l’apprentissage de la marche et peut donner chez certains bébés à la fausse impression de savoir marcher alors qu’ils sont soutenus par le trotteur.Il n’est alors pas impossible qu’un réflexe de paresse apparaisse une fois seul face à l’apprentissage de la marche tout seul. Les autres points négatifs sont surtout liés aux risques d’accidents domestiques qu’encourent nos chers enfants : les chutes dans les escaliers, les renversements, les chocs avec les coins de meubles,les dangers que représentent les animaux domestiques.

Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *