À partir de quel âge utiliser Vicks sur la peau des enfants?

À partir de quel âge utiliser Vicks sur la peau des enfants?

En application cutanée, Vicks Vaporub® est indiqué à partir de 6 ans chez l’enfant. Lorsque la pommade est utilisée en inhalation par fumigation, seuls les enfants de plus de 12 ans peuvent l’utiliser.

Vicks contient des dérivés terpéniques, responsables d’une diminution du seuil épileptogène. Ce médicament peut donc favoriser la survenue de convulsionsraison pour laquelle il peut être dangereux de l’utiliser en application cutanée chez les jeunes enfants (moins de 6 ans) ou chez les adultes ayant déjà eu des convulsions ou de l’épilepsie. De plus, du fait de la composition du Vicks, l’utilisation de doses trop élevées peut entraîner, par passage dans le sang, d’autres effets neurologiques (agitation, confusions, jusqu’à un arrêt respiratoire dans de rares cas), et d’autant plus chez les personnes âgées. De même, il peut également entraîner des réactions allergiques et des lésions cutanées de type rougeurs, chaleur, démangeaisons, éruptions ou irritations. Son utilisation présente un danger en cas d’application sur les muqueuses (y compris sur les organes génitaux), sur une peau lésée ou sur une grande surface corporelle. Vicks en cas d’utilisation en inhalation par fumigation, est susceptible de provoquer des brûlures par projection lorsqu’il est introduit dans de l’eau bouillante ou si la pommade est chauffée. De même, les vapeurs chaudes peuvent causer des brûlures du visage. En raison de sa composition (notamment la vaseline et les huiles essentielles), ce médicament est inflammable en présence d’une flamme. De nombreux mésusages sont attribués au Vicks.

L’usage sur les parties intimes est à proscrire

Un des mésusages répandu est son utilisation sur les parties intimes (organes génitaux) afin de stimuler l’excitation par ses sensations de chaleur et de picotements. Attention, cet usage est à proscrire car outre son risque d’absorption important dans le sang et donc des effets secondaires neurologiques, il peut aussi entraîner des conséquences au niveau des parties intimes et des muqueuses, notamment des lésions ou encore l’apparition d’infections en déséquilibrant la flore vaginale. Vicks Vaporub® ne doit pas non plus être ingéré, une ingestion accidentelle peut provoquer des vomissements et des diarrhées, des douleurs abdominales, des maux de tête, des vertiges, des bouffées de chaleur, des convulsions, jusqu’à une dépression respiratoire voire un coma.

Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *