Votre enfant fait pipi au lit, quand s’inquiéter?

Votre enfant fait pipi au lit, quand s’inquiéter?

L’énurésie peut avoir des répercussions sur la vie familiale et sociale de l’enfant, et ne doit pas être banalisée. Des gestes simples permettent de l’aider à éviter ces petits accidents nocturnes.

PIPI AU LIT : À QUEL ÂGE ?

L’énurésie nocturne est le terme employé en médecine lorsqu’un enfant en âge d’être propre, c’est-à-dire au-delà de 5 ans, fait pipi au lit de façon involontaire et inconsciente. Cette affection est fréquente pendant l’enfance, avec environ 6 % des enfants de 6 à 10 ans et 3 % des adolescents de 11 à 14 ans concernés. L’énurésie peut même persister chez l’adolescent, voire chez l’adulte. Concrètement, l’enfant de cinq ans n’arrive toujours pas à se passer de couches pendant la nuit.
Ainsi, l’enfant qui ne faisait plus pipi au lit se remet à le faire après un événement perturbant (arrivée d’une petite sœur ou d’un petit frère, accident, divorce…). On distingue également l’énurésie isolée (aucun trouble identifié dans la journée) de l’énurésie non-isolée qui est accompagnée d’autres problèmes le jour (constipation, fuite…).

POURQUOI MON ENFANT FAIT-IL ENCORE PIPI AU LIT ?

“Des facteurs psychologiques peuvent être en cause: des cas d’énurésie peuvent survenir chez des enfants stressés (à l’approche de la rentrée scolaire, lors d’un déménagement par exemple), ou ceux dont les parents ont voulu les rendre propre très tôt”
“Très souvent, lorsqu’on met la pression à l’enfant pour qu’il soit propre rapidement, il apprend trop à se retenir. Résultat : il ne fait pas pipi correctement, et ne vide pas complètement sa vessie”,
Autre cause ; l’immaturité vésicale, qui “concerne les enfants dont la vessie n’a pas encore appris à être bien contrôlée. Elle se contracte de manière spontanée et automatique, ce qui peut engendrer des fuites pendant que la vessie se remplit”.
Elle est plus fréquente chez les filles et se caractérise par des besoins impérieux d’uriner tout au long de la journée, ainsi que par des fuites urinaires lors de toux, de rires, etc. Ce type d’énurésie se traite essentiellement par rééducation des mictions.
Enfin, dans des cas plus rares, il peut y avoir des malformations de l’appareil urinaire, ou encore des problèmes neurologiques qui peuvent être responsables de fuites urinaires.

NOS CONSEILS POUR ÉVITER LES FUITES

De simples conseils, pour parents et enfants, donnent de très bons résultats. Le principal, c’est de mettre en confiance l’enfant, de le responsabiliser, et surtout de ne pas le faire culpabiliser en lui disant des phrases du type : “tu le fais exprès”, “je vais encore devoir nettoyer tes draps !” etc.
Évitez également d’en parler devant des personnes extérieures au cercle familial, afin que l’enfant ne développe pas un sentiment de honte.
Rien ne sert non plus de le punir au risque d’amplifier ce trouble. En effet, selon une précédente étude italienne datant de 2016, pour 59,2% des enfants non réprimandés, l’énurésie diminuait, contre 40,7% des enfants ayant été punis.
Pensez à faire boire votre enfant le plus possible dans la première partie de la journée
Encouragez-le à aller aux toilettes pendant la journée. Parfois, parce qu’ils sont occupés à jouer les enfants se retiennent, augmentant également le risque d’énurésie.
Vérifiez qu’il va également faire pipi avant le coucher.
Évitez les boissons gazeuses, salées (attention à la composition des eaux minérales) ou calciques (lait), surtout en fin de journée, car elles peuvent aggraver l’énurésie.
N’hésitez pas à donner des explications anatomiques et physiologiques à votre enfant, pour qu’il comprenne bien pourquoi il fait pipi au lit.
Faites des dessins simples par exemple.
Essayez de responsabiliser l’enfant. Par exemple, il peut aider ses parents à changer les draps et son pyjama etc.
Installez une alèse pour protéger le matelas.
Évitez les couches la nuit, même si cela paraît plus pratique.
Intéressez-vous à ses progrès, valorisez-le, en tenant par exemple un cahier mictionnel, un calendrier, ou en dessinant de petits soleils sur la porte de sa chambre lorsqu’il parvient à faire une nuit au sec.

Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *