Nous avons tous cette petite cicatrice sur le bras. Il  s’agit d’un vaccin destiné à protéger contre la tuberculose des jeunes enfants.

Nous avons tous cette petite cicatrice sur le bras. Il s’agit d’un vaccin destiné à protéger contre la tuberculose des jeunes enfants.

L’abréviation BCG signifie “bacille de Calmette et Guérin”, “bacille” renvoyant à la forme de la bactérie, et “Calmette et Guérin” étant les noms des deux chercheurs ayant mis au point le vaccin.

Le vaccin BCG est administré dès la naissance ou le plus tôt possible après celle-ci.

Il ne devrait pas être donné à des enfants qui présentent les symptômes du SIDA.

Si l’enfant est atteint de diarrhée au moment où il reçoit le BCG, il faut lui en administrer une autre dose après un délai de 4 semaines au moins. S’il n’est pas observé de cicatrice au point d’injection 6 semaines après une vaccination par le BCG, l’injection doit être renouvelée.

Lors de l’injection du BCG, une légère tuméfaction apparaît au point d’injection. Celle-ci disparaît normalement dans les 30 minutes qui suivent.

Au bout de 2 semaines environ, il se développe une petite ulcération d’environ 10 mm de diamètre (c’est-à-dire en gros du diamètre d’un crayon).

La lésion persiste pendant 2 semaines encore, puis guérit en laissant une petite cicatrice d’environ 5 mm de large, qui indique que l’enfant est effectivement immunisé.

Parfois, l’on constate chez l’enfant une inflammation des ganglions au niveau de l’aisselle ou du coude après une injection de BCG, ou l’apparition d’un abcès. Ces effets sont dus à:

  • l’utilisation d’une aiguille ou d’une seringue non stériles;
  • l’injection d’une trop forte dose de vaccin;
  • l’injection du vaccin sous la peau et non pas dans la couche supérieure de celle-ci.

Certaines cicatrices dans notre corps peuvent raconter des histoires du passé et d’autres apparaissent subitement sur notre peau sans que nous connaissons leur histoire. C’est le cas de cette petite cicatrice qui se trouve sur notre bras et que nous ignorons sa signification.
Après la vaccination, des gonflements et des irritations se forment sur cette zone et une sorte de couche externe se manifeste sur le bras en quelques semaines lorsque les boursouflures se dégonflent.

Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *