Bébé pleure dans son sommeil : comment l’appréhender ?

Bébé pleure dans son sommeil : comment l’appréhender ?

Dans certains cas de pleurs durant le sommeil, cela signifie simplement que bébé va bientôt se réveiller pour des raisons qui relèvent de l’inconfort.  Chez les nourrissons, les pleurs peuvent être dus à la faim, à un rot coincé, à des douleurs (coliquespoussées dentairesérythème…), à un besoin de câlins et de réassurance, mais aussi à de l’inconfort comme une couche saleIl ne faut pas hésiter à observer le langage corporel de votre enfant. S’il fait des bruits de bouche ou tète ses poings, cela signifie certainement qu’il a besoin de se nourrir.

Terreurs nocturnes : comment gérer les pleurs de bébé la nuit ?

Si votre enfant pleure très fort subitement dans son sommeil au beau milieu de la nuit, cela peut être aussi dû à des terreurs nocturnes.  Ces troubles du sommeil apparaissent généralement vers les 18 mois, même s’il est possible qu’un bébé de 6 mois en ait. Les terreurs nocturnes se déroulent lors d’une phase de sommeil lent, et en première partie de nuit, 1 à 3 heures après l’endormissement. L’enfant peut être en position assise, il peut hurler ou se débattre et cela peut durer 5 à 30 minutes environ. C’est très impressionnant pour les parents, mais l’enfant se rendormira juste après et n’en gardera aucun souvenir. En tant que parent, évitez si possible de réveiller votre enfant dans ce cas de figure. Vous pouvez en revanche lui parler ou chanter doucement, car lors d’une terreur nocturne, l’ouïe de l’enfant est le sens qui reste le plus connecté.

Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *