Les sodas : des boissons dangereuses pour les enfants ?

Les sodas : des boissons dangereuses pour les enfants ?


L’acidité de ces boissons peut abîmer les dents de votre bébé qui sont en train de faire leur apparition. Ces boissons très riches en sucre et en édulcorants artificiels contiennent aussi parfois de la caféine qui peut s’accumuler dans l’organisme de votre bébé, perturber son sommeil ou le rendre irritable.
Ces boissons ne contiennent aucun des nutriments dont votre bébé a besoin.

Des boissons énergisantes qui perturbent le sommeil et le comportement des enfants

Plusieurs études montrent que la présence de sucre et de caféine provoque des troubles du comportement chez l’enfant. Surexcité, un enfant consommateur de boissons gazeuses industrielles sera beaucoup plus nerveux et agressif et auraplus de mal à se concentrer qu’un enfant non-consommateur de ce type de boisson. Tous ces effets favorisent aussi l’apparition de troubles du sommeil.

Un risque élevé de surpoids et d’obésité

Sur le long terme, la consommation régulière de sodas favorise le surpoids et l’obésité chez l’enfant. L’obésité infantile est une grande préoccupation des autorités sanitaires, si ce n’est l’un des plus grands défis pour la santé publique au 21e siècle. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), dans le monde, les chiffres de l’obésité chez les enfants et les jeunes de 5 à 19 ans sont passés de 11 millions en 1975 à 124 millions en 2016. Tous sont exposés à un marketing intensif de produits trop riches en graisse, en sucre ou en sel. En 2010, l’Organisation publie ses “recommandations sur la commercialisation des aliments et des boissons non alcoolisées destinés aux enfants” pour que les enfants grandissent dans un environnement alimentaire favorable. 

Une nouvelle maladie : la “maladie du soda”

Une canette de soda contient l’équivalent de 8 morceaux de sucre. C’est beaucoup trop ! La consommation de ce type de boisson gazeuse favorise le développement de la NASH, c’est-à-dire la Stéatose hépatique non-alcoolique, plus communément appelée la “maladie du soda”. Cette maladie chronique et silencieuse du foie apparaît après une accumulation anormale de graisses dans les cellules du foie. Elle ne présente que peu de symptômes. Cependant, détectée tardivement, elle peut évoluer en fibrose hépatique qui elle-même peut dégénérer en cirrhose (non alcoolique) ou en cancer du foie. Et ce n’est pas tout ! Les sodas favorisent aussi l’apparition de maladies cardiaques, du diabète, et certains types de cancer.

Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *