Votre bébé a un œil qui pleure? Que faire?

Votre bébé a un œil qui pleure? Que faire?

Votre bébé a un œil qui pleure, que faire ?Avoir un œil larmoyant est très fréquent chez les petits, en particulier avant l’âge de 1 an. Quelles en sont les raisons possibles ? Comment résoudre le problème ?

La cause classique : un système lacrymal encore immature.
Bien souvent, un seul œil est touché, mais les deux yeux peuvent être atteints. Dans la majorité des cas, le problème est simplement dû à un dysfonctionnement sans gravité du système lacrymal encore immature de votre bébé. Ainsi, l’œil de votre bébé peut tout simplement produire trop de liquide lacrymal, qui s’évacue alors de l’œil sous forme de larmes (larmoiement par hypersécrétion), mais le plus souvent, c’est le canal lacrymal qui est obstrué par une petite membrane (situé à l’angle interne de la paupière, ce canal sert normalement à évacuer naturellement le liquide lacrymal). Parfois, l’enfant présente aussi une combinaison de ces deux problèmes…

Que faire ?
Le dysfonctionnement du système lacrymal n’est pas grave en soi, mais il est important d’éviter une surinfection. La bonne attitude : nettoyez plusieurs fois par jour l’œil de votre enfant avec du sérum physiologie oculaire, appliqué sur une compresse stérile. Essuyez ensuite le coin interne de l’œil en effectuant de petites rotations : cela suffit bien souvent à déboucher le canal lacrymal.

Et s’il avait une conjonctivite allergique ?
En plus du larmoiement, les yeux de votre bébé sont tout rouges ? Le problème vient alors probablement d’une conjonctivite (inflammation de la conjonctive, la fine membrane recouvrant l’œil). Ce trouble est nettement moins fréquent que l’obstruction du canal lacrymal, mais il peut tout de même toucher les bébés et les enfants de tout âge. Généralement, il s’agit d’une conjonctivite allergique : les deux yeux sont touchés, et les larmes sont claires. D’autres symptômes classiques d’une réaction allergique sont aussi souvent présents : toux, nez bouché, yeux qui grattent, éternuements… De nombreux allergènes différents peuvent être en cause, en particulier les pollens et les acariens.

Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *