Comment interpréter tous les petits bruits de bébé?

Comment interpréter tous les petits bruits de bébé?

Comment interpréter tous les petits bruits de bébé?

1/ lors des tétées ou lors de la prise des biberons, il aura parfois des bruits comme s’il avait du mal à reprendre son souffle, semblant venir du fond de la gorge. Pas d’inquiétude, il vient tout juste de passer d’un milieu liquide (le liquide amniotique dans lequel il a baigné pendant toute la grossesse) à un milieu « aérien ». Il doit apprendre à déglutir le lait que vous lui donnez tout en apprenant à se servir de ses narines, en inspirant de l’air dans ses poumons tous neufs : quelques heures avant, il ne respirait pas, il recevait son oxygène depuis le placenta!

2/ le hoquet: après une tétée ou la prise d’un biberon, c’est très fréquent. C’est dû à certaines grosses « gorgées » de lait qu’il a avalé et qui, en descendant dans son « oesophage » ( le chemin qui relie la bouche à l’estomac), ont chatouillé des nerfs et cela provoque des petits spasmes très bénins du diaphragme (le muscle qui sépare le ventre du thorax). D’où ces secousses rapprochées et saccadées qu’on appelle « hoquet ». Ça disparait au bout de quelques minutes, vous pouvez le coucher même s’il a le hoquet, ce n’est pas gênant.

3/ ventre gonflé : comme il n’a pas encore de musculature abdominale (elle se développera quand il marchera), son ventre peut paraître énorme, surtout après un repas. C’est normal, à condition qu’il fasse des selles régulières.

4/ des gaz: hé oui, il a bien le droit, après tout. Son intestin, tout son tube digestif est en train de se coloniser de milliards de petits organismes (c’est ce qu’on appelle le microbiote intestinal), qui lui ont été transmis essentiellement lors du passage par votre vagin. Donc tout ceci se met en route, et voilà qu’il prend du lait…pour la première fois de sa vie. Il a bien le droit d’avoir des petits gaz. S’ils perdurent et qu’il pleure et semble agité, peut-être alors est-ce autre chose (s’il ne supporte pas bien le lait, par exemple); vous verrez alors avec les puéricultrices, les auxiliaires de puériculture, les sages-femmes ou le pédiatre pour adapter.

5/ les baillements: enregistrez-les avec votre smartphone si vous en avez un, c’est si mignon, ça vous fera de beaux souvenirs. Dans quelques semaines ils disparaîtront. Vous le verrez même s’étendre les bras en extension, repu après une tétée ou un biberon savoureux.

6/ un bruit de porte et voilà qu’il sursaute: c’est normal, les bébés ont des réflexes qui leur sont propres et en plus, ils ont une hyperacousie (l’audition est beaucoup plus développée que chez les adultes); donc il sursaute, et se rendort aussitôt. Rien de grave, mais préservez le des bruits inutiles.

Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *