Pourquoi ne faut-il pas mettre de sel dans les repas de bébé ?

Pourquoi ne faut-il pas mettre de sel dans les repas de bébé ?

Le sel représente un élément important et indispensable dans l’alimentation chez l’homme de par sa composition en chlorure de sodium. Néanmoins, la consommation de sel est jugée trop importante (OMS) et peut avoir des conséquences néfastes pour la santé (hypertension, obésité).

S’il est recommandé de consommer une quantité entre 2 et 5 grammes de sel par jour chez l’adulte, pour bébé il est préférable de ne pas en rajouter. Pourquoi ? D’une part, les aliments donnés à votre enfant contiennent déjà une petite quantité de sel qui est présente naturellement, que ce soit dans le lait ou dans les les premières purées que vous lui préparez. D’autre part, il est déconseillé d’ajouter du sel aux préparations alimentaires de votre enfant car ses reins ne fonctionnent pas encore à plein régime et l’éliminent donc plus difficilement.

Ne pas créer de mauvaises habitudes alimentaires.?

Tordons le cou à une idée reçue selon laquelle sans sel il n’y a pas de goût : cela est faux ! Tout d’abord le sel n’est pas un exhausteur de goût, il modifie la perception du goût des aliments. Et le goût du sel n’est pas inné, il est au contraire développé par l’industrie alimentaire qui créé une forme de dépendance au goût salé. Aussi, il vaut mieux exclure les préparations industrielles dans lesquelles bien souvent sont ajoutés du sel pour favoriser la conservation et en améliorer artificiellement le goût).

Dès lors si vous faîtes vous-même vos petits pots maison, n’ajoutez pas de sel : quand bien même vous trouverez que le plat n’est pas assez salé, celui-ci sera tout de même au goût de votre enfant. Car c’est en ajoutant du sel que vous risquez de créer de mauvaises habitudes. Rappelez-vous que la diversification alimentaire, ce n’est pas seulement passer d’une alimentation liquide à une alimentation progressivement solide, mais c’est aussi l’éveil du goût de votre enfant !


Les besoins de l’enfant jusqu’à 1 an sont d’environ moins de 1 g de sel par jour. Comme indiqué précédemment, le lait, et les aliments que vous lui proposez sont déjà naturellement salés (si vous excluez bien sûr les préparations déjà toutes prêtes et les aliments transformés).

Après 1 an et jusqu’à 3 ans, la quantité de sel conseillée est de 2 grammes.

Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *