Trotteur oui ou non?

Trotteur oui ou non?

De nombreux parents achètent un trotteur afin que leur petit marche plus tôt.

Mais certaines études avancent quant à elles que les enfants mis trop tôt dans un trotteur , marchent en moyenne entre 3 et 6 semaines plus tard que les autres.

Ce type d’objets semble aussi favoriser un développement « atypique », comme par exemple des bébés qui sautent l’étape de la marche à 4 pattes, ou qui commencent par se déplacer sur les fesses. Cela peut sembler anodin, néanmoins il existe un réel lien entre le fait de marcher à quatre pattes et le développement du langage. Le fait de marcher debout directement pourrait entraîner des retards. On constate aussi des déformations au niveau des pieds, des jambes et des hanches. Ces déformations ne sont pas automatiques mais plus fréquentes chez les bébés ayant utilisé un youpala.

Utiliser un youpala trop tôt a aussi son lot de conséquences. Il faut impérativement attendre que votre bébé puisse s’asseoir seul pour le mettre dans un trotteur ou youpala (même si l’idéal est de ne pas en utiliser du tout ! ).

On détecte aussi des troubles de l’équilibre chez les enfants ayant utilisé un youpala. Comme il est maintenu debout sans effort de posture, il a tendance à avoir le buste un peu plus en avant que ce qu’il ne devrait, et les jambes lègerement trop en arrière. Son centre de gravité est alors modifié, ce qui perturbe son équilibre naturel.

Les risques d’accident avec un trotteur sont nombreux. Sans entrer dans le détail de chacun, voici un listing rapide des risques les plus fréquents :

la vitesse : en utilisant un youpala votre bébé se déplace à une vitesse plus élevée qu’à la normale, ce qui augmente les risques de chocs contre les murs ou les meubles.
le basculement en arrière : comme l’équilibre de votre bébé n’est pas naturel avec un youpala, le moindre obstacle peut perturber son équilibre et le faire tomber en arrière, sur la tête.
les chutes : toujours à cause de la vitesse du youpala, les chutes sont plus violentes qu’à l’accoutumée, notamment dans les escaliers. Si vos escaliers doivent être en tout temps sécurisés, les risques d’accident sont décuplés avec les trotteurs.

Il est primordial de ne pas mettre votre bébé trop tôt dans un trotteur puisqu’il doit impérativement savoir se tenir assis de lui-même. Envisagez donc d’utiliser le trotteur aux alentours de ses 6 à 8 mois. Votre enfant pourra alors adopter une certaine autonomie et apprécier de déambuler librement. En outre, les trotteurs sont souvent dotés d’activités d’éveil qui amuseront votre enfant. Il existe aussi la balancelle ou le trotteur sauteur très ludiques.

Pour conclure je vous rappellerai à nouveau de ne pas utiliser de youpala. Laissez votre bébé marcher à son rythme !

Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *