Comment savoir si votre bébé est intolérant ou allergique au lait maternel?

Comment savoir si votre bébé est intolérant ou allergique au lait maternel?

Après l’allaitement, votre bébé se tortille, il est irrité, son ventre est gonflé. Vous vous inquiétez puisque son comportement est répétitif après chaque tétée. Avez-vous pensé à une probable allergie au lait maternel ?

L’alimentation maternelle influence la composition du lait. L’ingestion d’allergènes peut donc provoquer une hypersensibilité chez votre enfant. L’allergie alimentaire peut se manifester même quand les parents n’ont aucune allergie connue. Si vous suspectez une allergie au lait maternel chez votre enfant, n’hésitez pas à consulter un médecin pour avoir un diagnostic plus précis.

Tous les aliments ingérés par la maman passent dans son lait. L’odeur de l’ail et de l’oignon passe également dans le lait, ce qui peut révulser l’enfant. La durée entre l’ingestion de l’aliment et le passage de ses composants dans le lait n’est pas définie, mais elle peut aller de 2 heures à 3 jours. Si le métabolisme de la maman est accéléré, le phénomène se produira plus rapidement.
Les allergènes les plus fréquents chez les bébés nourris au sein sont les suivants:

  • Les protéines du lait de vache dont les caséines. Pour confirmer cette allergie, le médecin recommandera la suppression du lait et des produits laitiers dans votre alimentation. Le processus de désintoxication peut prendre du temps. Il faut attendre environ 2 semaines pour observer l’amélioration des symptômes.
  • Les allergènes alimentaires courants. Ces allergènes sont les œufs, le blé, le maïs, le poisson, les fruits secs, les oignons, les fruits rouges, les agrumes et le chocolat.

Dès que vous découvrez que votre bébé a un comportement inhabituel ou anormal après une tétée, demandez l’avis d’un médecin. Il vaut mieux le faire avant que le symptôme ne se répète et ne s’aggrave.

Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *