L’ombilic, une zone à surveiller.

L’ombilic, une zone à surveiller.

L’ombilic suinte.

Une fois le cordon tombé, Il persiste un petit bout de chair qu’on appelle un bourgeon charnu. On le voit au fond de l’ombilic en le déplissant. Il n’est pas sec et un peu de liquide s’en écoule, il suinte. Rassurez-vous, c’est bénin.

  • Ce qu’il faut faire. A l’aide d’un petit bâton, votre pédiatre appliquera un peu de nitrate d’argent sur le bourgeon et à sa base pour accélérer la cicatrisation. Ce soin ne peut être fait que par un spécialiste : utilisé au mauvais endroit, sur la peau saine, le nitrate d’argent risquerait de brûler. En général, la guérison est rapide.

Si le bourgeon persiste, l’application peut être renouvelée.

L’ombilic saigne.

Quand l’ombilic se met à saigner, cela signifie que la pince n’a pas suffisamment serré ce petit bout de chair.

  • Ce qu’il faut faire. Le pédiatre vous orientera vers l’hôpital pour qu’une nouvelle pince soit posée. Cette visite permettra également d’écarter un trouble de la coagulation.

L’ombilic forme une bosse.

Après la naissance, l’orifice où s’insérait le cordon ombilical est censé se refermer. Dans le cas contraire, une portion d’intestin peut s’y introduire. L’ombilic est alors saillant et forme une sorte de bosse. C’est une hernie ombilicale , impressionnante mais bénigne. Le nombril de votre bébé sort de son abdomen, essentiellement s’il fait un effort. Lorsque vous appuyez sur son ventre, la hernie rentre. Ce n’est pas douloureux pour votre enfant.

  • Ce qu’il faut faire. Dans la majorité des cas, la hernie ombilicale ne nécessite pas de traitement, elle régresse d’elle-même lorsque votre bébé renforce ses muscles abdominaux (en général avant 1 an).

L’ombilic s’infecte.

La peau qui entoure le cordon devient rouge voire purulente. C’est peut-être le signe d’une infection de l’ombilic.

  • Ce qu’il faut faire. Consultez rapidement votre pédiatre qui prescrira des antibiotiques pour éviter tout risque de septicémie. Le traitement local se fera en appliquant régulièrement un antiseptique.
  • En prévention, veillez à vous laver soigneusement les mains avant de manipuler l’ombilic de votre bébé.
Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *