Sexualité: quand reprendre les rapports après un accouchement?

Sexualité: quand reprendre les rapports après un accouchement?

Douleurs, fatigue mais aussi appréhension, la reprise de la vie sexuelle après un accouchement n’est pas si simple. Une reprise pourtant essentielle pour le couple, mais aussi pour l’enfant qui, même tout petit, perçoit l’amour entre ses parents.

Après l’accouchement, les saignements (les lochies) durent de trois semaines à deux mois selon les femmes. Nombreux sont les couples préférant attendre la fin de ces saignements pour recommencer une vie sexuelle. D’autre part, le désir de la jeune maman est au plus bas. Cela est lié à ses hormones : la prolactine augmente considérablement bloquant le désir sexuel pendant environ trois mois. C’est probablement prévu par la nature pour donner du temps à la maman. Elle peut ainsi s’occuper de son bébé qui a besoin d’attention nuit et jour à plein temps.

La prolactine est aussi l’hormone de l’attachement : elle aide chimiquement une maman à s’attacher à son enfant.

La fatigue, liée en particulier au manque de sommeil, a elle aussi tendance à abaisser le désir sexuel. Et puis, la sécheresse vaginale systématique plusieurs semaines après un accouchement est due à la baisse des hormones estrogènes… Le col de l’utérus restant ouvert, il est déconseillé d’avoir des relations sexuelles après l’accouchement pendant au moins trois à quatre semaines, de manière à éviter les infections. Des bactéries risqueraient de s’introduire dans le vagin et de remonter plus facilement dans l’utérus.

En cas de césarienne, il est bon d’attendre au moins trois semaines, le temps que la cicatrice s’améliore.

Un petit conseil : incitez,

dès la naissance, invite le papa à prendre son enfant dans les bras très souvent, à le câliner, lui donner son bain. Le contact corporel fréquent avec le nouveau-né fait monter le taux de prolactine masculin et diminue le désir sexuel. De cette manière, il peut mieux s’adapter à son épouse et attendre qu’elle soit à nouveau disponible !

Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *