Pourquoi embrasser un nouveau-né sur le visage peut être très dangereux pour lui?

Pourquoi embrasser un nouveau-né sur le visage peut être très dangereux pour lui?

Quand un bébé fait son arrivée dans le monde, il est assez courant que la famille et les amis veuillent le rencontrer immédiatement. Cependant, bien qu’il soit préférable de garder ses distances avec le nourrisson, certaines personnes ne résistent pas à la tentation de le prendre dans les bras et de l’embrasser. Cette pratique plutôt commune peut pourtant s’avérer dangereuse pour le petit. En plus de toutes les bactéries qui peuvent se trouver dans notre bouche et qui sont facilement transmissibles, embrasser le visage d’un nouveau-né peut lui être fatal.

En août 2018, Lucy Kendall et Jaz Miller ont vécu la pire situation que des parents puissent expérimenter : emmener son bébé de onze jours seulement aux urgences. Leur enfant avait de la fièvre et refusait de s’alimenter. Après huit jours de lutte pour sa survie sous observation permanente dans le service des soins intensifs, le médecin a finalement diagnostiqué que le bébé avait contracté un herpès néonatal. Il a expliqué aux parents que ce virus pouvait être transmis à un nouveau-né par une personne ayant un ulcère à la bouche et qui embrasse ou touche le bébé après avoir été en contact avec la plaie. Lucy et Jaz n’étant pas atteints, il s’agissait donc d’une personne ayant rendu visite au nouveau-né, qui a heureusement survécu.

Les nouveau-nés sont extrêmement vulnérables à tous les types de virus, et plus particulièrement à l’herpès. La maladie peut se localiser au niveau de la peau, des yeux et de la bouche et toucher le système nerveux central ou se manifester par une infection disséminée dans de multiples organes.

Premiers signes d’herpès labial chez un bébé.

les nouveau-nés infectés peuvent présenter la maladie de manière locale ou disséminée. Les éruptions cutanées sont un symptôme fréquent que l’on retrouve dans 70% des cas, mais chez les nouveau-nés sans ulcère, la maladie est généralement localisée à l’intérieur du corps. Si les bébés ne reçoivent pas le traitement approprié, la maladie évolue vers des formes plus graves dans les 7 à 10 jours. Les parents doivent donc être vigilants face aux symptômes suivants :

  • Bébé irritable
  • Éruptions cutanées sur n’importe quelle partie du corps
  • Difficulté à respirer
  • Grognements
  • Couleur bleuâtre
  • Respiration accélérée
  • Peau colorée dans les tons jaunes
  • Saignements

Les parents ayant un nouveau-né à la maison doivent prendre les mesures préventives adéquates, la plupart étant destinées aux personnes qui viennent rendre visite au bébé :

  • Ne pas aller rencontrer le bébé durant les 24 premières heures après sa naissance
  • Ne pas porter ni embrasser le bébé
  • Ne pas emmener d’enfants durant la visite
  • Ne pas toucher le bébé sans s’être lavé les mains au préalable
  • Utiliser des masques en cas de maladie, mais il est tout de même préférable et plus prudent de totalement éviter la visite
    Les premiers mois de vie d’un bébé sont une période clef dans le développement de son système immunitaire, c’est pourquoi il est recommandé d’éviter l’exposition à des agents pathogènes contagieux. Il vaut donc mieux éloigner les nouveau-nés de toute démonstration excessive et abusive d’amour, le mieux pour lui étant de recevoir uniquement les câlins de ses parents.
Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *