Comment savoir si bébé est intolérant au lactose?

Comment savoir si bébé est intolérant au lactose?

De très rares bébés naissent sans lactase du tout. On parle alors d’intolérance primaire. Ils ne peuvent donc pas digérer le lactose. Mais les signes apparaissent dès les premiers jours de vie, donc pas d’inquiétude si bébé les développe plus tard. Perte de poids, vomissements, diarrhées… Bébé devra passer au lait en poudre, sans lactose. Mis à part ces cas exceptionnels, l’intolérance au lactose apparaît rarement chez les enfants de moins de 3 ans. En effet, une intolérance va se développer progressivement sur plusieurs années. Beaucoup plus d’adultes sont concernés, car la lactase diminue au fil des années, dans l’intestin. Les symptômes de l’intolérance au lactose sont :

-Des ballonnements
-Des gaz
-Des diarrhées irritantes
-Des reflux
-Des douleurs et crampes intestinales.

Une intolérance au lactose, dite secondaire, peut toutefois apparaître chez bébé, suite à une gastro-entérite ou un traitement antibiotique. Celle-ci est temporaire et il suffit juste de diminuer les produits laitiers ou si bébé est tout petit, de lui donner du lait sans lactose. Si vous l’allaitez, soyez juste patient, les symptômes disparaîtront d’eux-mêmes. Dans tous les cas, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre.

Comment diagnostiquer l’intolérance au lactose ?

Lorsque les premiers symptômes apparaissent, le médecin va déterminer s’il s’agit d’une intolérance au lactose ou bien une allergie aux protéines de lait de vache. En effet, ces deux affections sont souvent confondues. L’allergie touche plus les bébés mais disparaît souvent en grandissant. Elle est complètement différente de l’intolérance au lactose. Même si les symptômes sont les mêmes, l’allergie est une réaction immunitaire anormale. Elle peut provoquer, en plus des problèmes digestifs, des réactions cutanées ou respiratoires. Le médecin peut donc faire passer des examens à bébé, pour être sûr que ce soit une intolérance au lactose. Il pourra vous proposer un test, qui permet de mesurer le taux de glucose dans le sang, juste après avoir absorbé du lactose. Si bébé est intolérant, le taux de glucose ne montera pas ou très peu. Il peut aussi prescrire une analyse des selles, voire un test chez l’allergologue afin d’éliminer le risque d’allergie. L’intolérance au lactose est plus fréquente chez les personnes d’origine asiatique, hispanique ou afro-américaine. Enfin, le seul traitement est de diminuer la prise de lactose. Contrairement à l’allergie, où le lactose doit être complètement supprimé.

Partager Sur :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *